Accueil / Préserver l'environnement / La rivière Indre / La restauration des annexes hydrauliques / Les annexes hydrauliques : les enjeux d'une restauration

Les annexes hydrauliques : les enjeux d'une restauration

Les annexes hydrauliques : les enjeux d'une restauration

Les zones humides riveraines se trouvent au fil du temps comblées par le dépôt naturel des sédiments et par le développement d’une végétation arbustive trop dense, entraînant une déconnexion avec le cours d’eau.

Ces déconnexions avec la rivière peuvent avoir des impacts écologiques importants, car les annexes hydrauliques constituent des éléments majeurs du cours d’eau en tant que zones de reproduction pour plusieurs espèces de poissons (frayères) et en tant que zones vitales pour de nombreuses espèces d’insectes, d’amphibiens, et d’oiseaux inféodés à ces milieux.

Elles jouent également un rôle de régulation hydraulique par leur inondation en hiver (stockage d’eau) et d’épuration des eaux issues du bassin versant (ex. : filtration des matières polluantes).

Des interventions sont possibles pour entretenir ces espaces ou restaurer leurs fonctionnalités :

  • Entretenir la végétation pour empêcher la fermeture du milieu par les arbres, favoriser l’ensoleillement et le développement de plantes semi-aquatiques : débroussaillage, coupe des saules en tétards, recépage d’arbustes…
  • Permettre la circulation de l’eau dans la zone pour une petite crue et éviter le piégeage de la faune lors de la baisse du niveau d’eau : cela nécessite parfois un terrassement léger pour ré-ouvrir une connexion et profiler la dépression en pente douce afin de faciliter le développement des plantes.

La diversité et la richesse piscicole de l’Indre dépendent notamment du maintien de la fonctionnalité de ces zones humides connexes. Dans le cadre du CTMA, la CDC prévoit la restauration de deux annexes hydrauliques sur son territoire. 

Photo : le brochet, espèce emblématique de l'Indre qui se reproduit dans les annexes hydrauliques

A lire aussi

Les annexes hydrauliques : qu'est-ce-que c'est ?

Les annexes hydrauliques ou fluviales sont des fossés, bras morts ou dépressions dans le lit majeur de la rivière, c’est-à-dire dans le champ d’expansion naturel des crues. 

Le suivi piscicole des annexes hydrauliques

Depuis le printemps 2017, la Fédération de Pêche de l’Indre a mis en place un protocole de suivi des frayères naturelles de l’Indre pour déterminer leur fonctionnalité.